psychiatre, psychologue, coach. Quel accompagnement pour un burn-out?

Une fois le diagnostique de burn-out, posé le plus souvent par ton médecin traitant, il te revient de choisir l’accompagnement adéquat pour te sortir de cet état.
Plusieurs possibilités d’aide pour traverser ce burn-out s’offrent à toi : psychiatre, psychologue, coach, sophrologue, kinésiologue, naturopathe, etc.

Quelles sont les différences?
Quel choix semble le plus judicieux suivant ton état?
Combiner ou pas plusieurs intervenants ?
C’est à cela que je vais essayer de répondre dans cet article.

Le psychiatre

psychiatre est un médecin.

Le psychiatre est un médecin.
Il sera judicieux de faire appel à lui si ton médecin traitant ne semble pas assez informé sur la problématique du burn-out, si tu ne te sens pas assez écoutée (exemple : tout le monde est fatigué de nos jours) ou si ton médecin insiste pour que tu reprennes le travail alors que tu ne t’en sens pas capable (exemple : recommencer à travailler vous fera du bien).
Je te conseille de choisir un psychiatre spécialisé en burn-out.
Autant il y a 10 ans lors de mon premier burn-out, ce n’était pas simple à trouver. Autant de nos jours, il y en a dans toutes les régions.

Les avantages :

  • si spécialisé en burn-out, il connaît très bien les mécanismes qui y conduisent , les choses à mettre en place pour en sortir et peut aisément définir suivant tes dires à quel stade tu te situes (oui, le burn-out comprend plusieurs stades et nous ne les parcourons pas forcément tous)
  • étant médecin, il peut te prescrire des médicaments si besoin (par exemple si des symptômes de type dépression font leur apparition)
  • il pourra te délivrer ton certificat médical

Mon avis :

Personnellement, j’ai trouvé l’accompagnement par un psychiatre spécialisé indispensable il y a 10 ans quand mon médecin traitant n’était pas encore vraiment au fait du burn-out.

Pour mon deuxième burn-out, cela n’a pas été nécessaire. Le taux de burn-out ayant explosé (oui c’est triste), les médecins sont de plus en plus informés ou formés sur la problématique.

Le psychologue/psychothérapeute

psychologue/psychothérapeute pour apaiser

Le psychologue a un diplôme universitaire mais n’est pas médecin.
Le psychothérapeute est formé à une thérapie mais n’est pas forcément psychologue.
Attention que le terme psychothérapeute n’est pas protégé. Il est donc plus rassurant de vérifier que votre thérapeute est bien diplômé en accompagnement des personnes.

Je trouve important de coupler le terme psychologue et psychothérapeute car de nos jours, les psychologues sont souvent formés à différentes thérapies et se font donc appeler également psychothérapeutes.

Il sera toujours intéressant ici de sélectionner un spécialiste en burn-out.

Les avantages du psychologue :

  • comprendre les mécanismes qui t’ont amené au burn-out (même si tu étais dans un environnement professionnel toxique, tu as une part de responsabilité)
  • soutiens dans la gestion de tes émotions
  • parler et être compris, tout simplement (on se sent bien seul face à son entourage dans ces moments-là)

Les avantages du psychothérapeute :

  • apaiser les angoisses
  • guérir les blessures du passé
  • travailler sur l’inconscient
  • casser les blocages

Mon avis :

De par mon expérience, j’ai vécu le suivi par un psychologue et un psychothérapeute de façon totalement différente.
Évidemment je ne les ai pas tous testés donc je parle vraiment ici de mon expérience personnelle et de mon ressenti. Cela pourra peut-être t’aider pour faire un choix par rapport à tes besoins.

Il y a 10 ans, j’ai été suivie par une psychologue qui travaillait en collaboration avec le psychiatre.
Je l’ai vue régulièrement pendant un peu plus d’un an.
Il s’agissait essentiellement de déposer mon vécu.
Après coup, je pense que ce n’était pas la solution idéale pour moi. Je sortais de ce cabinet comme j’y étais entrée. Ni mieux, ni moins bien.
Pour moi cela s’apparentait un peu à une discussion que vous pourriez avoir avec votre meilleure amie.
Cela ne m’a pas apporté ce que j’espérais mais je suis persuadée que cela peut être d’un grand soutien à d’autres.

Pour le deuxième burn-out, j’ai été suivie par une psychothérapeute.
Les thérapies utilisées ont été principalement l’hypnose et l’EMDR.
C’est un suivi qui m’a beaucoup apporté.
J’ai ce sentiment d’avoir nettoyé les blessures du passé, d’avoir levé des barrières comme une remise à zéro au niveau émotionnel.
Évidemment, je suis réceptive à ce genre de thérapie. D’autres ne le seront peut-être pas.

Pour mes insomnies, j’ai été suivie par un psychothérapeute également.
La thérapie comportementale a été appliquée et j’ai obtenu de très bons résultats.
NB: oui, il est possible de récupérer le sommeil sans médicaments! et je t’assure que, pourtant, je suis un cas grave d’insomnie.

Pour moi, le psychothérapeute a été un accompagnant essentiel :

Quel que soit ton choix (psychologue ou psychothérapeute) ou quelle que soit la thérapie choisie (hypnose, EMDR, comportementale, EFT, etc), il est à mes yeux indispensable de se faire accompagner par un thérapeute.
En effet, un burn-out n’arrive pas par hasard.
Ce n’est pas un virus qu’on attrape.

Le burn-out est la rencontre d’un être humain avec ses particularités et un environnement qui lui est nocif.
Avant d’arriver au burn-out, il y a de nombreux signaux que ton corps t’a envoyé et que tu n’as pas écouté.
Il y a une raison à cela et si tu veux ne plus connaître de burn-out, il va falloir travailler là-dessus.

Ensuite, un burn-out cela laisse parfois des symptômes posttraumatiques.
Par exemple, il m’a fallu trois ans après mon premier burn-out pour pouvoir reprendre l’autoroute en direction de mon ancien job.
L’hypnose m’a aidé à m’en libérer.

Le coach

coach pour regarder vers le futur

Le coach est, la plupart du temps, un spécialiste dans un domaine de par son expérience ayant suivi une formation qualifiante de coach (ou pas).
Le métier de coach n’est pas reconnu. N’importe qui peut se proclamer coach du jour au lendemain mais je vous assure que, sans une bonne formation d’accompagnement aux personnes, le novice non formé ne fera pas long feu sur le marché.

La plupart des coachs sont totalement transparents sur leur formation et leur domaine d’expertise. Consultez leur profil internet pour plus d’informations.

Les avantages du coach :

  • t’aider à te mettre en action
  • mettre en lumière tes croyances limitantes
  • déterminer tes moteurs et tes valeurs pour te construire un avenir qui te convient
  • révéler ton potentiel
  • t’accompagner vers un objectif bien spécifique

Mon avis :

Être accompagné au moment de rebondir d’un burn-out peut être très salvateur.
Je conseille vraiment cette aide une fois l’énergie revenue et l’émotion apaisée.
Cela peut t’aider à déterminer s’il est judicieux de retourner dans ton ancien cadre professionnel ou envisager une reconversion.

Lors de mon deuxième burn-out, j’ai pu bénéficier de l’aide de trois coachs avec des approches totalement différentes.
Certains m’ont convenu, d’autres pas.

Il existe plusieurs types de coach.
L’encadrement qui te convient t’est propre.
La meilleure solution est encore de tester et de changer si tes attentes ne sont pas remplies rapidement.

Avertissement :

Un coach n’est pas un conseiller.
Toi seul sait ce qui est bon pour toi et toi seul as les capacités de trouver ce qui te fera rebondir.
Le coach est là pour te guider dans cette démarche.
N’espère pas que quelqu’un te dise quoi faire ou te donne une solution miracle pour aller mieux.
D’ailleurs si quelqu’un te promet cela, fuis.

Fais très attention au coaching qui vend du rêve.
J’ai pu bénéficier d’un coaching qui promettait un retour au travail dans les trois mois.
En plein déni de mon burn-out, j’ai sauté dessus bien évidemment … récupérer en trois mois? Je dis OUI!
Cela ne s’est pas passé vraiment déroulé comme ça.
Très vite, j’ai senti une pression sur le fait de reprendre le travail à tout prix. Quitte à me vendre de fausses infos et de fausses croyances.
Je suis contente d’avoir ouvert les yeux et arrêter ce suivi mais combien de personnes sont remises au travail pour mieux retomber par la suite?

Les solutions annexes

solutions annexes (coach, psychiatre, psychologue)

De nos jours, le marché du bien-être est en plein boom.
Le marché spécifique au burn-out également.

Profites-en pour te faire du bien. C’est indispensable pour retrouver l’énergie.
Test! Sois curieux!

Reiki, sophrologie, kinésiologie, yoga, méditation, pleine conscience, sylvothérapie, …

En résumé: psychologue, psychiatre, coach … ?

  • Psychiatre spécialisé en burn-out ou médecin traitant informé sur le burn-out : étape indispensable pour assurer un suivi médical adapté à ton état.
  • Psychologue/psychothérapeute : aide précieuse pour soigner les blessures, comprendre et apaiser les émotions.
  • Coach : un énorme plus pour t’aider à rebondir et te construire un avenir qui te convient.
  • les solutions annexes : guérir d’un burn-out c’est aussi redécouvrir le plaisir, alors profites-en pour tester!

PS: je te conseille l’article « le burn-out, ce n’est pas dans la tête« 

PS : si tu le souhaites, laisse-moi un commentaire sous cet article. Tu peux également t’inscrire ci-dessous afin d’être informé de la prochaine publication. D’ici le prochain article, tu peux me rejoindre sur la page facebook. Prends bien soin de toi et surtout, ne traverse pas ton burn-out seul ♥

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-moi sur
Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rendez-vous par téléphone